J’ai toujours entendu dire dans la famille que les Bècle étaient liés au Jura et que la source était là-bas. Récemment, on m’a rapporté que Bècle pourrait être une treille en patois jurassien. En parcourant le Littré cette semaine, j’ai remarqué ce mot : Bèclan.

BÉCLAN(entrée créée par le supplément)
(bé-klan) s. m.Nom, dans le Jura, d’un cépage noir, les Primes d’honneur, Paris, 1869, p. 284.

Est-ce que ce mot a un lien avec notre nom de famille, je ne sais pas, mais la coincidence est troublante. Je continue à me renseigner sur ce cépage et j’ai trouvé ceci : Le Béclan.

Le béclan est un cépage français de raisins rouges.

Origine et répartition géographique

Il provient du Jura.

Il est classé autorisé dans le département Jura. En 1998, il couvrait moins de 10 ha contre 400 – 500 hectares fin du 19. siècle.

Des petits plantations sont connus aux États-Unis.

Au Jura, on l’appelle aussi petit béclan pour le distinguer du gros béclan qui est le peloursin.

Caractères ampélographiques

  • Extrémité du jeune rameau épanoui, faiblement duveteux blanc à liseré carminé.
  • Jeunes feuilles aranéeuses, bronzées.
  • Feuilles adultes, orbiculiares à cinq lobes avec des sinus latéraux à fonds aigus, un sinus pétiolaire en lyre, des dents ogivales et moyennes, un limbe légèrement pubescent en dessous.

Aptitudes culturales

Ce cépage débourre quelques jours après le Chasselas et sa maturité est de deuxième époque hâtive: 10 – 12 jours après leChasselas.

C’est un cépage de bonne vigueur mais de faible productivité.

Potentiel technologique

Les grappes sont de taille petite et les baies sont petites. La grappe est cylindrique et compacte. Le cépage est sensible au mildiou et aux gelées d’hiver et un peu moins sensible à l’oïdium et à la pourriture grise.

Il donne un vin rouge très coloré et alcoolique.

Synonymes

Le béclan est connu sous les noms de baclan, baccalan, becclan, beitrian, petit béclan, petit margillin, roussette noire, saunoir, saut noir, sceau noir, séaut noir

Articles connexes

Bibliographie

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-0123633-18