Sans titre-2

Bilan de deux mille treize #geneatheme

Voici la fin de l’année qui s’approche avec ses bilans et son #geneatheme du mois de décembre. Je vais décomposer le mien en plusieurs paragraphes que vous lirez selon vos envies.

Le bilan de genbecle.org

L’année s’est déroulée en trois phases bien distinctes sur le blog.

Evolution de l'audience de genbecle.org en 2013, jusqu'au 7 décembre inclus.

Evolution de l’audience de genbecle.org en 2013, jusqu’au 7 décembre inclus.

 

D’abord de janvier à mai, période de préparation de l’internat qui m’a empêché d’être bien disponible sur le blog. En résulte une absence de nouveaux articles et, ajoutée à une nette diminution du trafic en provenance de Google à partir de mars, une baisse importante de lecteurs. Par contre j’ai découvert de nombreux autres blogs qui ont été bien actifs, particulièrement pendant le challenge AZ du mois d’Avril, qui m’a permis de remplacer l’écriture par la lecture.

De Juin à Octobre, je me suis rattrapé. J’ai publié tout ce qui me venait à l’esprit (particulièrement à propos des nouvelles technologies) et surtout, j’ai réalisé des entretiens téléphoniques ou en face à face qui m’ont permis d’aboutir à des articles dont je suis assez fiers. Ceux-ci me semblent intéressants car assez complets et détaillés : Article sur Gennus, sur Brozer ou mon entretien avec Pierre-Marie Charvoz (du conseil général de Savoie). Finalement j’ai également réussi à trouver de l’inspiration pour suivre les geneathemes de @gazetteancetres. Cette période m’a aussi permis de bien comprendre que lorsque l’on publie des articles pas trop mal fichus, et bien les visiteurs reviennent. ;-)

Enfin depuis ma prise de poste à l’Hôpital Cardio de Lyon, je n’ai plus une minute à moi, à part peut-être un 8 décembre au soir pour écrire quelques articles. L’hommage que je souhaitais faire aux poilus en novembre n’a finalement été qu’une ébauche, un premier coup de crayon à un projet qui me tient à cœur. Mon tableau d’honneur des Morts Pour la France de la généalogie genBECLE.

Sans titre-2

Ainsi au total, vous aurez lus (du 8 décembre 2012 au 7 décembre 2013) 45,357 pages pour un total de 737 heures passées sur le site. Ce qui est mieux que l’année passée.

Le bilan de mon arbre généalogique

J’ai fait cette année pas mal de découvertes. Je continue activement a recenser tous les Bècle de France que je découvre dans les actes, ou sur les sites internet de partage. Aujourd’hui j’en ai plus de deux cents dans mon arbre ou dans mes cahiers. Mais je n’ai toujours pas le premier d’entre eux, mon objectif, le SOSA ultime.

Je continue d’enquêter sur la maison de famille, La Sauvage, et de lister tous ses secrets. Elle a des choses à raconter cette maison. Et toujours un lien de parenté à retrouver.

Prise de Vue de La Sauvage

Prise de Vue de La Sauvage

Mon arbre continue de bien grandir, à son rythme, mais j’en suis heureux, et c’est bien là le principal.

Mon premier achat d’un logiciel de généalogie

Avec la sortie de Heredis 2014, j’ai fait mon premier achat généalogique. J’ai acheté le logiciel le jour de sa sortie. Finalement, avec les articles que j’ai écrit, j’ai été le premier (et peut-être le seul) à me convaincre moi-même.

Page d'accueil d'Heredis 2014

Page d’accueil d’Heredis 2014

J’utilise Heredis depuis la version Heredis 9 (datant de 2006) en version pro et pourtant c’est la première fois que je l’achète. J’avoue ne pas être la cible parfaite des éditeurs de logiciels sachant que je n’avais jusqu’ici pas beaucoup de sous et que je trouvais facilement des solutions pour cracker ces logiciels (qui sont loins d’être inviolables). Néanmoins, en octobre j’ai franchi le pas et j’ai acheté Heredis, comme une récompense de leur travail pour ces 7 dernières années. Et parce que j’aime le logiciel. Et parce que j’en ai marre de devoir le bidouiller pour l’utiliser. Et surement parce que je commence à me faire un peu vieux. ;-)

La transformation de ma généalogie nomade

Mon carnet noir de recherche, fidèle allié depuis 2013.

Mon carnet noir de recherche, fidèle allié depuis 2013.

Je n’ai plus de smartphone Android, ni d’iPhone depuis la fin d’année 2012. J’ai donc commencé 2013 sans smartphone et je me suis mis au carnet noir, très sympa, tellement pratique et agréable à lire que je ne reviendrai pas en arrière.

Depuis quelques semaines j’ai un Windows Phone 8 qui est également beau et efficace, mais je ne pense pas m’en servir pour mes recherches (surtout que les applis de généalogie ne sont pas légions). Il me servira par contre comme l’iPhone à l’époque pour enregistrer mes discussions avec ma grand-mère.

Enfin, si tout va bien, je devrai bientôt avoir une nexus 7 , alors peut-être que ça changera la donne. En tout cas je ne manquerai pas d’en parler ici.

Le #CopyrightMadness du centenaire de la grande guerre

1908 - Auguste Bècle - Détail du portrait

Il faut aussi établir les points noirs de 2013. On en avait déjà parlé il y a quelques temps avec l’affaire Henri Crozier mais le centenaire de la première est aussi le centenaire du business. C’est ainsi que le descendant de Louis Baschet, dirigeant de l’illustration, m’a fait savoir par mail que je ne pourrais utiliser le mot « L’Illustration » dans mes articles ni reproduire les scans des photos de mes ancêtres pour les diffuser sur le blog. On considère en effet que Louis Baschet est l’auteur du document et que donc celui-ci appartient à l’Illustration pendant encore quelques années.

Cela étant, je possède de mon côté les originaux des photos envoyés par ma famille à l’Illustration à l’époque et je peux retrouver la liste des cités et de leurs citations à l’ordre de l’armée autre part que dans les journaux de l’illustration, donc il me semble que je suis en droit de les reproduire sur ce blog.

La déception des starts-up françaises

8741095958_bfd2112c1a_z

Je parle beaucoup des nouvelles technologies dans ce blog, parce que cela m’intéresse tout particulièrement. Mais je dois dire que l’année 2013 n’aura pas été franchement une bonne année pour celles-ci.

En effet, Cette année ont été annoncées Gennus.org et Brozer.fr mais, après un teasing cet été très prometteur, on attend encore de pouvoir utiliser ces produits. Si l’arbre généalogique universel semblait proche via ces deux idées, le délais d’exécution semble si long que nous ne verrons peut-être jamais ces services. Dommage mais il ne faut pas désespérer.

Du côté de la cartographie, geneatlas.fr a définitivement fermé ses portes pendant que genearth ne semble pas avoir évolué depuis 2012. Cependant il existe de nombreuses et belles alternatives à la cartographie généalogique.

Enfin, notons la mise en vente d’oncledamerique.com ainsi que la reprise d’histographe par herodote.net. Ça ne va donc pas si fort que ça pour les starts-up française de généalogie et d’Histoire.

Espérons que 2014 soit l’année d’éclosions de services prometteurs. J’y crois, je l’espère.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

8 réflexions sur “ Bilan de deux mille treize #geneatheme ”

  1. Je comprend ta frustration pour Gennus. Le temps est une denrée rare.

    Nous avançons du mieux possible sur Gennus. Dès que possible nous mettons en ligne une nouvelle version. :)

    Bon début d’année 2014.

    Pierre

    1. Je t’attends donc dès le début de l’année 2014 pour tester gennus.org en version +1.
      Je ne manquerai pas de relater dans ces colonnes l’avancée de vos travaux.
      Bon courage, bonnes fêtes.
      Clément.

  2. Bonjour Clément,

    J’ai lu tes différents billets sur HEREDIS 14. Je vois que, finalement, tu as cédé à la tentation! ;)

    Je dispose actuellement d’HEREDIS 12. A part la recherche sur le web (qui est pour moi THE argument), peux-tu m’indiquer une autre différence notable entre ces deux versions?

    Merci! Bonne soirée!

    1. Bonsoir Clément,

      Heredis 12 ne dispose, effectivement, pas de cette fonction. Après avoir lu quelques commentaires sur cette fonctionnalité (que je découvre), HEREDIS 14 peut s’avérer finalement intéressant.

      Merci! ;)

    2. Il y a plusieurs choses vraiment intéressantes sur Heredis 14 :

      1) La saisie par acte (depuis la version 13) qui est intuitive, mais surtout très naturelle. Je n’utilise plus qu’elle car en fait, toutes mes sources pour mon arbre sont des actes. Et leur saisie devient simple.

      2) Le module de recherche, assez efficace et qui permet dans une fenêtre de visualiser tous les moments forts d’un individus.

      3) La saisie rapide des enfants d’un couple.

      Après, il n’est pas non plus révolutionnaire. A vous de voir.

      Clément.

    1. Merci Nathalie pour ce commentaire que j’ai un peu laissé passer. Merci beaucoup de l’intérêt porté aux articles « Hitech ». Je prends beaucoup de plaisir à les écrire et à me documenter.
      Il y en aura d’autres, ne vous en faites pas.
      CB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>