Chapitre F : Fille-Mère

Anne est dans son lit, à l’Hospice. Elle n’arrive pas à se reposer. Joséphine est née il y a quelques heures déjà et elle ne l’a vue que l’espace d’un instant. Elle a vu ce petit corps, ce joli visage rond, entendu son cri, deviné son sourire. Ce petit ange va lui être enlevé.

Chapitre E : « Excuse-moi Claude »

Le fusain danse, les traits se mêlent, s’emmêlent, les arbres fleurissent sous mes doigts. Je rajoute le clocher de l’église, je passe mon doigt dessus pour qu’on ne puisse plus que le deviner. J’assombris le ciel, j’éclaire l’auberge, je rajoute un four à pain. Je crée mon Neublans, je choisis mon monde, je décide de tout dans mon cahier.

Chapitre D : Denis est en difficulté

Papa a le regard noir, le regard de ces jours où il est obligé de prendre sur le peu d’économies qu’il a pour essayer d’anticiper demain. Il serre dans sa main une bourse. Il regarde ses chaussures. Je sais qu’il ne couvre quasiment plus.

Chapitre C : couvreur à paille, de père en fils.

Denis est perché au-dessus de ces murs, seul. Il prend sans même le regarder son contrelatoir, concentré sur son tire-clou. Il s’agite tranquillement sous le soleil, plissant les yeux et visualisant ce toit qui est à peine commencé. Ses gestes sont presque automatiques maintenant. C’est auprès de son père qu’il a appris les nœuds coulant, les brassées de chaume et l’art de placer les poignées de paille. Il se rappelle l’odeur des vêtements de son père le soir, de ses mains abîmées, de ses échardes à enlever, de la paille dans ses cheveux bruns, d’un homme fatigué embrassant un petit garçon admiratif.

Chapitre B : Les Bècle cultivent des bécles de Béclan

Neublans, mardi 14 octobre 1777.  Joseph rajuste son costume. Il transpire un peu, il est tout à la fois heureux et fatigué. La journée se termine mais il reste encore au moins une semaine à vendanger toutes les terres des Froissard de Broissia. Ses copains le charient, un Bècle qui vendange du Béclan, c’est pas banal. … Continuer la lecture de Chapitre B : Les Bècle cultivent des bécles de Béclan

Chapitre A : Avant-propos

Durant les prochains jours, je vais vous raconter une histoire. Cette histoire, c’est l’histoire des Bècle. Du patronyme et de ceux qui l’ont porté au fil du temps. Une histoire qui pourrait être étoffée, mieux sourcée et documentée si seulement les archives du Jura étaient en ligne, si seulement j’avais plus de temps. Mais après tout, … Continuer la lecture de Chapitre A : Avant-propos

Appel à l’aide pour les AD Jura 39

Mes chers amis. Voilà venu le temps de préparer le #ChallengeAZ. J’ai pour objectif de raconter une histoire, l’histoire de ma famille, de mon nom. L’histoire des Bècle. Evidemment, j’ai de nombreuses histoires, anecdotes, à raconter. Et pour ce faire, j’ai repris à zéro mes recherches sur les Bècle. Et je me heurte à de … Continuer la lecture de Appel à l’aide pour les AD Jura 39

Pourquoi j’ai créé mon blog de généalogie ?

Sophie Boudarel a proposé de revenir sur l’histoire de nos blogs de généalogie, de décrire nos motivations et de présenter un blog qui nous plait particulièrement. Histoire de genbecle.org J’ai commencé à m’intéresser à l’histoire de ma famille en 2007. Je veux dire « intéresser » au sens « étudier ». Parce que depuis toujours, j’ai aimé et raconté … Continuer la lecture de Pourquoi j’ai créé mon blog de généalogie ?

Que nous réserve Geneanet pour 2014 ?

Dans quelques jours, Geneanet déménagera. Environ trente employés vont découvrir de nouveaux bureaux pour encore mieux propulser le site de généalogie français numéro 1. Il y a 10 ans, ils n’étaient que deux, en plus du créateur de GeneaNet, Jacques Le Marois. Mais 2014 ne sera pas seulement l’année des nouveautés pour l’équipe. Très bientôt, … Continuer la lecture de Que nous réserve Geneanet pour 2014 ?

Un nom, deux prénoms, un lieu, deux naissances, un mariage, deux parents, une vie. Une femme. Un doute.

Voici une question que je vous soumets, non pas une épine à débloquer mais un petit truc qui cloche. Vous savez, un petit doute sur lequel on va choisir de fermer les yeux mais qui nous tiraillera toujours. Une probabilité qui n’est pas de 100%, deux individus qui auraient trop en commun, ou un seul … Continuer la lecture de Un nom, deux prénoms, un lieu, deux naissances, un mariage, deux parents, une vie. Une femme. Un doute.