Vieux métiers : Carrier

-+*CARRIER, s. m.  ce sont les ouvriers qui travaillent à tirer les pierres des carrieres. Ils se servent pour cet effet de coins de différentes figures et grosseurs, et de marteaux qu’on appelle mail, mailloche, pic, etc. et d’un grand levier que l’on appelle barre; quelquefois aussi de poudre à canon, pour détacher de grandes pieces de … Continuer la lecture de Vieux métiers : Carrier

Vieux métiers : couvreur à Paille

-+*COUVREUR, s. m. ouvrier à qui il est permis de couvrir les maisons, en qualité de membre de la communauté de ce nom. Il ne peut faire qu’un apprentif. L’apprentissage est de six ans. Au bout de trois ans l’apprentif fait expérience, afin que le maître puisse prendre profit de son travail. Au bout des […]

Vieux Métiers : Charron

-+*Lorsque l’on fait de la généalogie, il est très fréquent de tomber sur des individus pratiquant de vieux métiers pas forcément connus de nos jours. C’est le cas d’un habitant de Frontignan de 1836 (dont je fais le recensement actuellement sur cette page) qui exerce le métier de Charron. Voici la définition de l’encyclopédie de … Continuer la lecture de Vieux Métiers : Charron

Publicité pour le muscat Bècle-Combette

-+*Extrait de « Annuaire des châteaux et des villégiatures : 40.000 noms & adresses de l’aristocratie, du high life, de la colonie étrangère, du monde politique, de la magistrature, de l’armée, du clergé, des sciences, lettres et beaux arts, de tous les propriétaires des châteaux de France, etc. etc., avec notices descriptives, anecdotes & illustrations » à … Continuer la lecture de Publicité pour le muscat Bècle-Combette

Vieux métiers : Fourrier

-+*Officier qui sert sous un maréchal des logis, et dont la fonction est de marquer le logement de ceux qui suivent la cour. Les fourriers de la maison du roi, de la cour. Les fourriers ont fait le logement, ont fait, ont marqué des logements. Il signifie aussi, dans les troupes, Le sous-officier d’une compagnie qui … Continuer la lecture de Vieux métiers : Fourrier

Vieux métiers : Lieutenant criminel

-+*Lieutenant criminel, est un magistrat établi dans un siege royal pour connoître de toutes les affaires criminelles. Le premier lieutenane criminel fut établi au châtelet de Paris. On a déjà observé dans l’article précédent, qu’anciennement le prevôt de Paris n’avoit point de lieutenant; que cela lui étoit défendu, sinon en cas d’absence, de maladie, ou … Continuer la lecture de Vieux métiers : Lieutenant criminel