Capitaine Célestin Bisot (1869-1915)

C
Portrait du capitaine Célestin Bisot
Portrait du capitaine Célestin Bisot

Célestin, Jean-Baptiste Bisot est né à Sorgues (Vaucluse) le 20 juillet 1869 de Jean-Baptiste et de Geoffroy Victoire Marguerite. Il se marie le 27 avril 1897 à mademoiselle Donat, Célestine, Désirée. Il est domicilié à Apt en 1897.

Il est engagé volontaire pour 5 ans le 20 juillet 1887 et sera incorporé au 29è régiment d’Infanterie, d’abord en qualité de soldat.

« Célestin Bisot s’est initialement engagé pour 5 ans, puis a contracté deux rengagements de 2 années chacun. Il est libérable au 1er Septembre 1895. »

29è régiment d’infanterie

  • Soldat le 21 juillet 1887
  • Caporal le 30 janvier 1888
  • Sergent-fourrier le 13 septembre 1888
  • Sergent le 17 décembre 1888
  • Sergent-fourrier le 12 mars 1889
  • Sergent le 18 février 1890

Après son passage au 29è régiment d’infanterie, il intègre l’Ecole Militaire d’infanterie en tant qu’Elève Officier le 1er avril 1894 et intègre le 22è régiment d’infanterie. Il sortira n° 272 sur 334 élèves de l’école militaire d’infanterie.

22è régiment d’infanterie

  • Sous-Lieutenant le 1er avril 1895
  • Lieutenant le 1er avril 1897
  • Lt adjoint Trésorier le 1er avril 1897 ou le 1er décembre 1898, les sources divergent
  • Lieutenant le 8 février 1900

158è régiment d’infanterie

  • Capitaine le 24 décembre 1909

Relevé des notes de M. le Capitaine Bisot, Célestin, Jean-Baptiste

1re PARTIE – Renseignements à la date du 31 décembre

  • Age : 44 ans, né le 20 juillet 1869
  • Taille : 1,65
  • marié
  • Entré au service le 20 juillet 1887
  • comme engagé volontaire, élève de St Maixent
  • Date de nomination au dernier grade : 24 décembre 1909
  • Grade dans la légion d’honneur : Chevalier
  • Date de la nomination : 10 juillet 1913
  • Vue : normale
  • Constitution et santé : très bonne
  • Equitation : Bien
  • Aptitude aux exercices physique : apte
  • Aptitude à faire campagne : très apte

2è PARTIE – Notes de l’officier

Chef de corps : Faës

« 1e semestre – la Compagnie du capitaine Bizot est actuellement bien tenue et bien instruite. Cet officier, actif et rigoureux, est un peu trop « vieux troupier » et, ayant les défauts de ses qualités, a besoin d’être surveillé.

2è semestre – mêmes notes. Détaché avec sa compagnie au camp de Courbaton a fait preuve d’ingéniosité et d’expérience dans l’installation de ce camp où il a créé sans frais, tout le nécessaire au bien être de sa troupe.

Lyon, le 25 septembre 1913″

Général de Brigade : Gaffiot

« Capitaine qui malgré ses qualités d’activité et d’expérience, ne peut être laissé sans surveillance

Dijon, le 25 octobre 1913 »

Ordre de citation n°41

Au QG, le 30 mars 1915

Détachement d’armée de Lorraine – Etat-Major – 1er Bureau, n°1089 II

Le général Humbert, commandant le détachement d’armée de Lorraine, cite à l’ordre de l’armée :

Le capitaine Bisot Célestin du 358è Régiment d’Infanterie : « a fait preuve depuis le début de la campagne des plus belles qualités d’énergie, de bravoure et d’entrain. A été blessé mortellement le 1er Mars en entraînant sous un feu violent et avec un superbe mépris du danger sa compagnie à l’assaut des tranchées ennemies »

Le Lieutenant colonel, commandant le 358è régiment d’infanterie

Distinctions

  • Chevalier de la légion d’honneur
  • Croix de guerre

Ajouter un Commentaire

Clément

Blog généalogique d'un mec de 28 ans, qui aime les nouvelles technologies, l'Histoire et la Généalogie, son métier de toubib et faire des photos quand il lui reste un peu de temps.

Restons en Contact

Les Articles

RSS Sur d’Autres Blogs

S'abonner par mail

 

Recevoir tous les nouveaux articles par mail, dès leurs sorties. C'est gratuit, et ça le restera toujours. 

Merci de votre abonnement, c'est tout bon maintenant !

S'abonner

S'abonner

Recevoir tous les nouveaux articles par mail, dès leurs sorties. C'est gratuit, et ça le restera toujours.

Merci de votre abonnement, à très bientôt !