00561956-photo-iphone-clavier

Ma généalogie et hitech #1 : l’iPhone

Je souhaitais réaliser depuis quelques temps une infographie sur les flux de données de ma généalogie et mon utilisation des nouvelles technologies mais le manque de temps de cette cinquième année de médecine m’en empêche. Je reviens donc vers une version plus traditionnelle et, en plusieurs posts, tenterais de décrire comment j’utilise les nouvelles technologies en généalogie. Commençons par l’iPhone.

L’iPhone, un aide mémoire de luxe

App Ancestry

Une capture de mon arbre sur l'App Ancestry

Toujours sur moi, (presque) toujours chargé, il m’accompagne aux archives départementales et, avec lui, toute ma généalogie sur l’application d’Ancestry. Je l’utilise car je la préfère à l’App de Geneanet (cf. Geneanet VS Ancestry) d’autant que la mise à jour récente est vraiment parfaite. En fin d’article, vous trouverez des captures d’écran de l’Application Ancestry et je vous laisserai juge de la qualité.

L’App Ancestry possède toutes mes données généalogiques présentes sur mon gedcom et me permet de vérifier des dates de naissance, de mariage ou de décès quand je suis aux archives ou avec ma famille, de vérifier si le nom présent sur l’acte réfère bien à mon ancêtre, si je dois chercher des patronymes dans telle commune que je n’ai plus en tête etc.

Je l’utilise aussi parfois lors des discussions avec mes proches pour illustrer, expliquer qui est qui à ceux qui ne maîtrise pas forcément tous les recoins de la famille.

Cette application permet également en théorie de rentrer des données généalogiques mais :

  • Ancestry n’est pas mon « logiciel » de centralisation de données
  • l’iPhone n’est pas pratique pour de l’input

Mon utilisation de cette App est donc uniquement de la consultation de données (Figure 1).

Figure 1 : Mon utilisation de l'App Ancestry sur iPhone

Ainsi, on remarque que les flux de données sont unilatéraux (sauf évidemment Ancestry Web et l’application iPhone qui communiquent dans les deux sens) et que la centralisation se fait sur mon PC, dans l’application Heredis 11 Pro. Ancestry est très performant pour consulter sa généalogie, pour naviguer et aider à la recherche. Elle n’est pas faite pour modifier sa généalogie (à mon sens).

Les Notes, la liste des tâches et l’Appareil photo

Les Notes, le calepin de l'iPhone

Ces trois applications me permettent de noter des infos glanées ci et là et ainsi de remplacer mon carnet et mon crayon. C’est très rare que je les utilise car souvent j’ai de quoi écrire (et je préfère cela) mais elles me permettent de me rappeler de petits trucs et d’avancer doucement. Pour les photos, ce ne sont en fait que des penses-bêtes (les vraies photos d’acte ne sont pas réalisées avec iPhone).

Revol-di, traducteur de dates

Revol-di, convertisseur de date

Revol-dime sert de temps à autre pour transformer une date de calendrier révolutionnaire en grégorien. Rien de « révolutionnaire » donc, mais bien pratique tout de même.

Le Dictaphone, mémoire importante digitale

Les Mémos, centre de ma mémoire digitale

Enfin, voilà l’App qui me sert le plus sur iPhone en Généalogie : Le Dictaphone. Véritable mémoire digitale de toutes mes discussions avec ma grand-mère, mes oncles et mes tantes : cela me permet d’avoir une discussion « normale » avec eux, tout en « prenant des notes ». J’ai des heures d’enregistrement, des tas d’anecdotes, des histoires, des mythes, plein de trucs qui font que ma généalogie prend vie. Ces Mémos sont donc la première source de vie des membres de ma généalogie et permettent une vision en 3 dimensions de ces personnages, au-delà des dates, des liens de parentés et des photos (Figure 2).

Figure 2 : Le Trajet des mémos

Une fois encore, le trajet est à sens unique, de mon iPhone vers Heredis (qui centralise les données) et, via Ancestry, ces données seront à leur tour réutilisées pour alimenter les discussions.

Ainsi l’iPhone, outil nomade par excellence, me sert de support de recherche et de discussion avant tout, ainsi que de bloc-notes. Il me permet de consulter ma généalogie centralisée au préalable sur PC par Heredis.

A bientôt pour la suite des généalo-geekeries (terme copyrighté par @jordi78 qui ne m’en voudra pas de l’utiliser ici).

12 réflexions sur “ Ma généalogie et hitech #1 : l’iPhone ”

    1. Bonne chose ça !
      Moi je viens de passer à Android, alors les app de généalogie ont un peu changé. Mais Ancestry est une vraie tuerie pour la généalogie nomade !!

    1. Le 31 janvier 2011 on m’avait dit que l’appli Androïd d’Ancestry avait du retard… Depuis il semble que rien ne soit sorti.
      Pour ce qui est de Revol-di je ne crois pas qu’il y ait eu un portage Androïd. Le reste de mon utilisation est faite par des applis iOS qui existent sous Androïd à mon avis.

      PS : je suis un lecteur de votre site que j’aime ++ ;-)

    1. Si tu veux, je vais bientôt en vendre un…
      Pour les graphiques, ce que je voulais au départ (et qui est trop difficile) c’était d’en créer qu’un seul qui comprend tout… PC / Internet / iPhone. Mais trop compliqué, il m’aurait fallu des années d’études d’infographie.

  1. Bonsoir,

    Votre article sur Iphone est très intéressant. Je souhaite le publier dans la revue de mon association. Serait-il possible de recevoir votre autorisation

    D’avance merci.

    Yves HERALY

    Président

    1. Bien entendu. Cet article est sous licence creative commons et vous pouvez donc le recopier tout en citant la source.
      Pour en savoir plus, il y a un lien en bas de page.
      Par contre je vous demanderai de flouter les noms et dates des événements datant de peu (années 19xx et 20xx). Merci d’avance.

      Cordialement.

    1. Claude est le frère de ma grand-mère ! Mais la coïncidence de date reste un beau clin d’oeil. J’ai longtemps hésité à flouter le nom et la date de décès mais j’ai finalement laissé !
      Essaye l’appli Ancestry, tu devrais apprécier. Elle me sert pas mal comme support, j’aime bien.

  2. Merci pour ton billet très intéressant sur ta methodo. Tu me donnes envie d’essayer l’app d’Ancestry. Celle de geneanet manque encore d’ergonomie, je trouve.
    Quant aux genealo-geekeries, je ne suis pas sûr d’en être l’auteur ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>