Epines et questions généalogiques

E

Article du #geneatheme de janvier, il sera modifié au gré des réponses, des commentaires, de mes questions, de mes épines, de mes trouvailles. Merci de votre aide, chère communauté généalogique.

Première question

Dans un acte que j’ai étudié récemment, la jeune femme qui se marie, 19 ans, est mineure. Elle a donc besoin du consentement de ses parents. Malheureusement ceux-ci sont décédés ainsi que tous ses ascendants. Il est alors mentionné que le conseil de famille a donné son avis favorable auprès du juge de paix et que l’acte qui en découle est annexé au présent acte de mariage.

1814-MATHIEU-DESOUL-03

D’où mes questions :

1) Avez-vous déjà rencontré le consentement d’un conseil de famille ? Si oui de qui est-il composé ?

Proposer son aide

2) Ces fameux actes annexés (que l’on voit souvent passer dans les mariages : actes de naissances des époux, de décès des parents ou ici, plus intéressant, de l’avis d’un conseil de famille) sont-ils trouvable à notre époque au sein du registre de l’acte en question, ou ne peut-on les trouver qu’en passant par leur « registre source » ?

Proposer son aide

3) L’un d’entre vous aurait-il l’opportunité de se rendre aux archives départementales de l’Hérault, voir en série U « Justice de Paix » l’acte sus-cité de consentement de la famille greffé devant le juge de paix de Frontignan le 23/12/1814 et enregistré au bureau de Sète le 27/12/1814 et m’en faire parvenir une photographie ?

Proposer son aide

Deuxième question

Cette deuxième question est d’ordre purement pratique. J’ai un ancêtre qui est né de parents inconnus. Il s’appelle Mathieu. Juste Mathieu. Sont parrain est un certains M. Bonnel. Dans certains acte, on parlera alors de Mathieu dit Bonnel.

Acte de Naissance de Mathieu, dit Bonnel.
Acte de Naissance de Mathieu, dit Bonnel.

Le mystère du nom de famille reste entier, car si on se fie aux actes : Mathieu (le SOSA78) est appelé parfois Mathieu, parfois Mathieu, pêcheur, dit Bonnel. Je vais opter pour le moment pour : prénom = Mathieu; nom = ?; surnom = dit Bonnel. 

Ses enfants maintenant, ça se complique car en marge des actes, parfois, ils sont appelés Marie MATHIEU, Rose Anne MATHIEU ou alors Pierre MATHIEU DIT BONNEL. Le changement se fait entre 1824 (avant = MATHIEU) et 1826 (après = MATHIEU DIT BONNEL). Toujours est-il que quelques uns de ces enfants ont aussi des enfants : Joseph MATHIEU (naissance) sera appelé Joseph MATHIEU DIT BONNEL dans l’acte de naissance de son fils Charles, lui-même appelé en marge Charles MATHIEU. Pour le moment, j’ai tendance à les appeler tous MATHIEU sauf ceux qui ont des enfants et qui, sur ces actes de naissances de leurs enfants, sont appelés MATHIEU DIT BONNEL : c’est le cas de Joseph et de Jean-Baptiste (pour le moment, car l’étude complète n’est pas finie). J’appelle leurs enfants MATHIEU DIT BONNEL pour le moment, même si en marge, on retrouve simplement MATHIEU.

Un exemple : Jean-Baptiste MATHIEU DIT BONNEL déclare sa fille, Rose Marie MATHIEU.
Un exemple : Jean-Baptiste MATHIEU DIT BONNEL déclare sa fille, Rose Marie MATHIEU.

Les recensements (que j’ai pu consulter ce matin, mais pas ce soir donc pas de photographie) désigne SOSA78 comme : nom : Mathieu ; prénom : dit Bonnel. Ses enfants : nom : MATHIEU DIT BONNEL ; prénoms : xxx.

Pour en savoir plus sur la famille Mathieu dit Bonnel, et vous faire une meilleure idée sur la nomenclature à utiliser selon vous : http://h1.heredis-online.com/fr/clementbecle/genbecle/individus#1811

Alors, qu’en pensez-vous pour le moment ?

Proposer son aide

[résolu] Troisième question

1826-MATHIEU-Francoise-anne

Quelqu’un parmi vous peut-il m’aider à lire le nom de cette profession ? J’avoue que je déchiffre quelques lettres qui ne me permettent pas d’en conclure une profession. Je lis « Revendend » ce qui ne me parle pas.


Proposer son aide

24 Commentaires

  • Son parrain devait s’appeler Mathieu Bonnel
    Comme c’est un acte de baptême, dans la religion catholique le parrain était considéré comme un remplaçant du père, il faudrait essayer de savoir quel métier faisait son parrain.
    C’était peut être un maître en quelque chose et Mathieu a peut être travaillé chez lui
    Il faudrait mais çà c’est pas évident vu l’époque savoir si Mathieu a fait un service militaire de l’époque, souvent c’est là que les surnoms ou alias sont inscrit précisément.
    Mathieu qui travaillait peut être pour M. Bonnel, qui devient Mathieu dit « Bonnel »
    Par principe pour les enfants trouvés on donnait souvent des prénoms comme patronymes quelquefois plusieurs et un de celui-ci devient le patronyme ou un seul et celui ci est le patronyme
    Donc Mathieu est son patronyme, qui lui a été donné par le prénom de M. Bonnel (certainement Mathieu Bonnel)
    Il n’a pas de prénom, parce qu’un enfant trouvé né à cette époque avait 10 % en survie.

  • Clément bonjour, je suis novice vraiment! Nous avons une famille éparpillé au 4 coins du monde, on voudrait essayer de faire un arbre familiale, le plus complet possible, remontant a 5 ou 6 générations.
    Avec des volontaire dans plusieurs pays pour se partager le travail
    A votre avis, faut-il partir sur une solution web du marcher avec un abonnement, pour que plusieurs puissent se connecter et alimenter, chacun de son cote ,
    ou bien sur une base de données ou un modele excel , a regrouper par la suite?
    d’avance merci

    • Famicity c’est pas mal, c’est un arbre généalogique familial en réseau
      Et en plus se servir d’Evernote relié à tous ceux qui participe, pour que tous ceux qui participe suivent le travail et les recherches
      Une personne coordinatrice parce que les erreurs à plusieurs çà arrivent plus vite

  • Je ne vais pas répondre à la question… désolée… Mais elle m’en amène plusieurs ! En effet, j’ai rencontré un cas comparable, mais je n’ai pas encore pris le temps de saisir les informations dans mon logiciel (j’ai du retard pour cette partie du travail du généalogiste…).
    Mon ancêtre s’appelle Aimable Virginie MARIE dit(e) BROHIER ; sur son acte de naissance son père est Bonaventure MARIE dit BROHIER. Elle a au moins deux sœurs dont les actes de naissance les font s’appeler l’une MARIE et l’autre MARIE BROHIER… Alors que dans tous les cas, leur père signe BROHIER tout court…
    Merci donc pour ce questionnement qui va me permettre d’explorer cette famille sur différents plans et notamment via les recensements !

  • bonjour

    Question 1.
    1 – De tous les membres de la famille proche : frères & soeurs majeurs, grands-parents, oncles & tantes, cousins & cousines.

    2 – Cela dépend des mairies & dépôts d’archives, certains les ont conservés, d’autres non. Ici la chance jour beaucoup. Pour les Bouches-du-Rhône, que je pratique le plus, les pièces annexes du greffe de toutes les communes ont été conservé et relié dans les registres d’actes, ils ont même été numérisé. Au niveau communal, chez moi, ils ont été jeté, mais à Marseille, ils ont été conservé dans une série spécial. C’est donc au petit bonheur la chance.

    3 – Désolé, je n’ai pas l’occasion d’aller à Montpellier 🙁

    Question 2.
    Ce que je ferais perso :
    Nom : ?
    Prénom : Mathieu
    champs surnom : dit Bonnel

    pour les enfants, je mettrais, ce qu’il y a dans l’acte tout simplement.

    Question 3.
    C’est revendeur, c’est-à-dire qu’il revend toutes sortes de choses provenant probablement de la récupération.

  • Pour moi Mathieu est son prénom, cela est sûr.
    Il est devenu le patronyme de ses enfants.
    Pour savoir quel nom remplir pour ce Mathieu, je regarderais son acte de mariage et ceux de naissance de ses enfants. L’idéal est s’il signe, voilà le nom. Sinon si les officiants ont systématiquement laissé le même nom voilà celui qu’il faut remplir.
    Si ce n’est pas aussi clair, personnellement je ne remplirais pas de nom et j’indiquerais en prénom Mathieu en rajoutant dit Bonnel, mais cela ne s’appuie sur aucune nomenclature connue.

    • Mathieu signe Mathieu.
      Les enfants ont comme patronyme Mathieu.
      Sur son acte de mariage, il est appelé juste Mathieu.

      J’ai pour le moment opté pour :

      1) Prénom : Mathieu, Nom : 0, surnom : dit Bonnel.
      2) Mathieu comme patronyme
      3) Rajouter comme surnom dit Bonnel pour les quelques enfants dont l’acte de naissance le mentionne, ce qui n’est pas le cas de tous les enfants. Probablement que cela évolue selon l’officier d’état civil, plus que selon l’utilisation dudit Mathieu.

      Qu’en penses-tu ?

    • Il y a une petite subtilité : sur certains actes maintenant, les enfants sont présentés comme « Joseph MATHIEU DIT BONNEL ». On va voie en poursuivant l’étude du cercle familial ce qu’il en est. J’ai pas encore arrêté mon choix en fait.

    • Il peut être intéressant de creuser deux autres voies…
      La première de voir ce qu’est devenu le parrain Bonnel, et si lui ou un autre couple ont recueilli Mathieu,
      La seconde de voir s’il n’y a pas une autre famille Mathieu dont on a voulu les distinguer

      As tu accès aux recensements, il serait intéressant aussi de voir comment la famille est nommée sur ceux-ci

    • Bonnes idées. Je vais aller consulter les recensements une fois le listing des Marhieu de Frontignan terminé. Je vais faire un tour complet de la famille de ce Mathieu dit Bonnel.
      Et ensuite, j’étudierai le parrain, excellente idée, même si à Montpellier, les recherches sont plus longues et difficiles.
      A bientôt.
      Clément.

    • Pour les recensements p44 en 1836 et 39 en 1841…
      La nomenclature se complique mais on sait comment Mathieu se présente, les recenseurs ont du se poser les mêmes questions que toi…
      En 1841 regarde aussi la note des sabatier, troublant.

    • Tu attises ma curiosité au moment où j’allais me coucher… Pffff.
      Je vais étudier ça très bientôt. Demain en fait 🙂
      Merci encore de ces échanges très sympathiques. Je vous tiens au courant.

  • Bonsoir,
    Dans le cas qui t’intéresse le conseil de famille est généralement composé à part égale des familles paternelles et maternelles sans que cela soit une obligation.
    Ceci se passe au tribunal d’instance. À défaut de trace familiale on doit pouvoir retrouver la minute en série judiciaire.

    En principe les pièces annexes sont détruites donc impossible à obtenir! Toutefois par pur hasard tu pourras en trouver en série E municipale.

  • Je me suis également souvent demandé si les fameux actes apportés à la mairie et annexés à l’acte étaient toujours conservés. Je pense que dans la majorité des cas ils ont été détruits. Parfois, on peut trouver la copie du conseil de famille (composé de la famille restante la plus proche du côté paternel et du côté maternel et d’un juge) dans le contrat de mariage comme c’était le cas (je raconte l’histoire ici : http://chateauneufetjumilhac.blogspot.fr/2013/12/un-contrat-de-mariage-plein-de-surprises.html). On peut donc trouver ces conseils de famille aux archives. Sinon, 3 articles en 3 jours, 2015 commence en fanfare sur ton blog !

    • Merci de ces conseils.
      2015 commence comme beaucoup d’années, avec du temps et de l’envie. Alors je me lâche ! Et puis il faut dire qu’en stage de radiologie, j’ai un peu plus de temps qu’en cardiologie !

  • 1) Le conseil de famille rassemble effectivement les membres de la famille qui peuvent « suppléer » les parents d’un enfant mineur lors de différents événements qui le concernent tels que mariage ou succession. On peut le trouver en série U (justice de paix).
    La date de ce conseil de famille étant mentionnée dans votre acte, il devrait être plus facile à trouver aux Archives.
    2) Je n’ai jamais trouvé les actes annoncés comme annexés à un mariage juste après celui-ci dans le registre où l’acte se trouve. Dans ce cas, je suis toujours allée chercher le-dit acte à sa source.

    • Je n’ai jamais non plus trouvé aucun acte annoncé comme annexé dans les suites immédiates ou non du registre. On ne peut pas dire qu’il soit vraiment annexé, mais plutôt vu lors de la rédaction de l’acte.

      Je vais chercher en série U !

      Merci de votre réponse en tout cas.

  • Un conseil de famille est composé de membres de la famille et d’un magistrat. J’ai rencontré un cas très semblable pour une de mes aïeules niçoises sous la Révolution : ses parents étaient partis en voyage et avaient disparu. Pour ce qui est des documents annexes d’un mariage, j’ignore ce qu’ils deviennent…

Par Clément

Clément

Blog généalogique d'un mec de 28 ans, qui aime les nouvelles technologies, l'Histoire et la Généalogie, son métier de toubib et faire des photos quand il lui reste un peu de temps.

Restons en Contact

Abonnez-vous par e-mail.

Les Articles

RSS Sur d’Autres Blogs