Général
Stanislas NAULIN
membre du Conseil Supérieur de la Guerre
Grand’Croix de la légion d’Honneur
Croix de Guerre
1870-1932

Portrait du général Stanislas Naulin
Portrait du général Stanislas Naulin

Etat des services

du général Naulin
Né le 17 avril 1870
à Saint-Loup (Deux-Sèvres)


  • Elève à l’Ecole Spéciale Militaire…..25 oct. 1888
    • en sort avec le N°2 sur 243 élèves
  • Sous-lieutenant au 2è régiment de tirailleurs algériens…..1er oct. 1890
  • Lieutenant au 2me rég. de tirailleurs algériens…..1er oct. 1892
    • Admis à suivre les cours de l’Ecole supérieure de Guerre…..1er nov. 1896
    • En sort avec la mention « très bien » et N° de classe 2 sur 24…..31 oct. 1898
  • Capitaine-stagiaire à l’état major de l’armée…..26 déc. 1898
    • En mission au Pérou…..6 fév. 1903
    • au 76me régiment d’infanterie…..10 août 1905
    • à l’état-major de l’armée – 2me bureau…..9 fév. 1907
    • à l’état-major des troupes débarquées à Casablanca…..27 mars 1908
  • Chef de bataillon au 85è régiment d’infanterie…..23 mars 1910
    • à l’état major de l’armée…..24 juin 1912
    • parti avec le G.Q.C. (2me bureau) en camp…..4 aout 1914
    • passé à l’état major du général FOCH…..30 aout 1914
  • Lieutenant colonel…..1 nov 1914
    • commandant le 70me régiment d’infanterie…..22 janv 1915
    • état-major de la 6me armée…..18 sept. 1916
  • Colonel à T.T. Commandant la 303me brigade d’infanterie…..22 janv 1916
  • Colonel à T.D…..25 juin 1916
  • Général de brigade à T.T. commandant la 45me D.I…..23 sept 1916
  • Général de brigade à T.D…..18 avril 1918
  • Général de division à T.T. Cnt le 21me corps d’armée…..10 juin 1918
    • Cnt la 6me D.I…..11 févr 1919
  • Le général Naulin en 1925source : Illustration (L’) N°4297 De 1925 – 11/07/1925

    Général de division à T.D …..28 juin 1921

    • Cnt supérieur des forces alliées en Haute-Silésie…..23 aout 1921
    • Cnt la division d’Oran…..25 oct. 1921
    • Adj. au général Cnt en chef d’armée du Levant avec rang et prérogatives de Cnt de corps d’armée…..14 aout 1923
    • Cnt le 30me corps d’armée…..16 jan 1925
    • Cnt supérieur des troupes au Maroc…..6 juillet 1925
    • Cnt le 19me corps d’armée…..24 déc 1925
    • Membre du conseil supérieur de la guerre …..23 nov 1930

Campagnes


  • ALGERIE – du 30/10/1890 au 2/11/1894
  • MAROC (en guerre) – du 3/4/1908 au 26/4/1910
  • Contre l’ALLEMAGNE – du 2/8/1914 au 23/10/1919
  • HAUTE-SILESIE – du 28/8/1921 au 12/7/1922
  • En ALGERIE – du 19/9/1922 au 30/9/1923
  • LEVANT – du 1/10/1923 au mois de février 1925
  • TERRITOIRES RHENANS – du 20/3/1925 au 13/7/1925
  • MAROC (en guerre) – du 21/7/1925 au 7/2/1926
  • ALGERIE – du 8/2/1926 au 23/1/1931

Citations

 

 

Citation Naulin
Citation du général Naulin

Ordre général N°3 de la 48me division

« Avec son régiment a brillamment enlevé, le 16 mars au nord du Mesnil-les-Hurlus, un bois solidement organisé et contre lequel de nombreuses attaques précédentes avaient échoué, en capturant une mitrailleuse et en infligeant à l’ennemi des pertes considérables »

Odre N°1.044-D du Général commandant en chef

« le 5 mai 1915 a tenu tête toute la journée à une violente attaque ennemie qui d’était emparée d’une partie de notre première ligne, a réussi à l’en déloger et à reconquérir tout le terrain perdu à la suite d’un retour offensif exécuté avec beaucoup de décision. Le 23 mai 1915, chargé d’enlever un ensemble de lignes allemandes fortement organisées, a accompli cette mission avec un plein succès en capturant 2 mitrailleuses et en faisant des prisonniers ».

Cette citation est parue dans le tableau d’honneur de la grande guerre, de l’Illustration (ci-contre l’extrait)

Ordre général N°212 de la 2me armée

« Officier du plus haut mérite, aussi brillant dans le commandement de la troupe que dans le service d’état-major. S’était déjà distingué lors des attaques d’Artois et de Champagne. Vient de le faire encore à Verdun en occupant avec sa brigade un secteur de grande importance; il est parvenu, malgré un bombardement inouï et les attaques les plus violentes, à repousser par ses habiles dispositions, son sang-froid et son énergie, les assauts répétés d’un ennemi très supérieur en nombre. (Signé Nivelle) ».

Ordre N° 1.654 de la 4me armée

« Officier général d’une très grande valeur joignant à une haute intelligence des qualités de travail, d’énergie et d’activité hors pair. Le 15 juillet, par ses habiles dispositions, a brisé sur son front l’attaque allemande menée avec des effectifs supérieurs. Le 26 septembre 1918, a enlevé avec son corps d’armée une des parties des organisations allemandes du front de Champagne les mieux organisées et les plus âprement défendues. A ensuite avec une sûreté et une maîtrise incomparable, dirigé et coordonné l’action des différentes D.I. mises à sa disposition et qui, placées en pointe offensive de l’attaque générale de la 4me armée, ont atteint l’Aisne après avoir triomphé d’une résistance opiniâtre (Signé Gouraud) »

Décorations

Ordres français

  • Grand croix de la Légion d’Honneur
  • Croix de Guerre
  • Croix du Combattant
  • Médaille de la Victoire
  • Médaille commémorative de la Grande Guerre
  • Médaille coloniale (agrafe Maroc)
  • Médaille commémorative du Maroc (Casablanca)
  • Médaille commémorative de Syrie et Cilicie

Ordres coloniaux

  • Grand croix de Ouissam Alaouite Chérifien
  • Grand croix du Nichan Iftikhar
  • Médaille du mérite Militaire Chérifien
  • Commandeur de l’étoile Noire du Bénin

Ordres étrangers

  • Grand croix du mérite militaire espagnol
  • Compagnon de l’ordre du Bain (C.B.) (Angleterre)
  • Commandeur de l’ordre de Léopold (Belgique)
  • Médaille du service distingué (U.S.A.)
  • Croix de Guerre Belge
  • Médaille de l’Yser
  • Grand Officier de l’ordre Polonia Restituta
  • Médaille commémorative de Haute-Silésie
  • Médaille commémorative de la Guerre de 1920 (Pologne)
  • Médaille de la Paix du Maroc (Espagne)
  • Médaille d’Honneur du Mérite Libanais
  • Commandeur de l’ordre du Trésor Sacré (Japon)
  • Officier de l’ordre Orange Nassau (Hollande)
  • Officier de l’ordre de François-Joseph (Autriche-Hongrie)
Le général Naulin, commandant en chef, salue le drapeau du 1er Zouaves
Le général Naulin, commandant en chef, salue le drapeau du 1er Zouaves

 

Tombeau de Stanislas Naulin au cimetière Montparnasse
Tombeau de Stanislas Naulin au cimetière Montparnasse

Biographie

 

Stanislas NAULIN est né le 27 avril 1870 à la Petite Vergnée, commune de St-Loup-Lamairé (Deux-Sèvres). Il est le fils de Théophile, Gendarme, et de Catherine TEXIER.
Il épousera le 5 décembre 1910 à Rouen, Marthe Odette JULLIENNE (1884-1967)
Il décèdera le 3 novembre 1932 et sera inhumé au cimetière Montparnasse, 10ème div., 2ème section, ligne centrale (Paris 14ème).

 

Bibliographie

Gérard GÉHIN, Jean-Pierre LUCAS, Dictionnaire des généraux et amiraux français de la Grande Guerre (1914-1918), Tome 2, L-Z, Archives & Culture, 26 bis, rue Paul Barruel, 75015 Paris, 2007, 24,5×17 cm, relié, 519 pages, (ISBN 978-2-35077-070-3)