Suite à plusieurs articles que j’ai pu lire via le généafil, certains bloggueurs ont montré leurs intérêts dans les blogs généalogiques.
Raphaël Piéchaud (Des racines et des êtres) publiait le 31 octobre un article expliquant tous l’intérêt de l’entraide pour se défaire de certaines « épines » généalogiques, sur lesquelles tout généalogiste, même débutant, tombre un jour ou l’autre. Ces petits soucis qui nous empêchent d’avancer aussi facilement qu’on le voudrait et qui font d’ailleurs tout l’intérêt de la généalogie. Sophie BOUDAREL a fait de même hier (à lire ici)

Ainsi, grâce à la communauté web, ou en reformulant leurs différentes recherches, Mistike ou David ont pu passer outre certaines recherches qui restaient jusqu’ici infructueuses.

Pour ma part, je trouve qu’un blog a aussi d’autres intérêt dont un qui me parait intéressant et que je commence à mettre en place. En farfouillant le web, j’ai trouvé le site de Betty Drevet qui explique comment faire de wordpress un gestionnaire de collection numérique. Reprenant son idée, je me suis dit que je pouvais faire de mon blog un gestionnaire d’actes généalogiques en utilisant correctement les champs personnalisés.

Et c’est ainsi que j’ai mis en place ce qui pour le moment est une base de données simplifiée qui me permet de rechercher mes actes (pour le moment simplement les actes de naissance) avec le plugin Custom Field Search qui me permet en fait de rechercher les articles publiés selon différents critères paramétrables.

J’ai choisis comme critères:

  • Type de l’acte (naissance, mariage, décès)
  • Date de l’acte
  • Lieu de l’acte (commune et/ou paroisse uniquement)
  • Patronymes de l’acte (tous les patronymes cités, y compris le maire et les déclarants)

Il est vrai que pour les grandes collections d’acte, d’autres critères pourraient être mis en place, notamment les prénoms. Pour le moment, cela me parait suffisant. Je verrais à l’utilisation.

En tout cas, ça me permet d’avoir accès à un formulaire de recherche avancée et de retrouver plus facilement les actes qui, bien trop souvent, restent éparpillés dans les différents disques durs de mes ordinateurs.