2736426549_bdb7f9c4de_b

Pourquoi j’ai créé mon blog de généalogie ?

Sophie Boudarel a proposé de revenir sur l’histoire de nos blogs de généalogie, de décrire nos motivations et de présenter un blog qui nous plait particulièrement.

Histoire de genbecle.org

J’ai commencé à m’intéresser à l’histoire de ma famille en 2007. Je veux dire « intéresser » au sens « étudier ». Parce que depuis toujours, j’ai aimé et raconté les histoires familiales, les maisons, les tombeaux visités à la Toussaint, les anecdotes et les photographies retrouvées dans les tiroirs.

personal_ancestral_file

A l’été 2007, alors que j’étais en congés d’été, je ne sais pas quelle mouche m’a piqué, mais je me suis mis à remplir un grand cahier A4, à questionner mes parents, à annoter des photographies et à compiler mes données dans Personnal Ancestral File puis dans Heredis. J’ai appelé ma base de données « genbecle » pour généalogie des Bècle. Rapidement, je me suis senti à l’étroit IRL : je me suis rendu compte que la généalogie se partage, à la fois dans ses résultats mais aussi dans son travail.

J’ai donc créé sur MultiMania une plateforme de travail. Une plateforme sur laquelle je publiais mes documents en ligne, et mon arbre en ligne (via l’option export HTML d’Heredis) et qui permettait à mes oncles, cousins qui travaillent sur cette généalogie de partager également leurs recherches.

MultiMania fermant ses portes, et Google proposant une plateforme de création de sites, j’ai switché pour Google Sites puis, en 2010 pour mon propre domaine hébergé chez OVH et propulsé par WordPress. C’était le 14 juin 2010. Depuis, je suis toujours là.

Dans le fond comme dans la forme, genbecle.org a bien changé. Ou plutôt ai-je changé et mon blog avec moi.

Initialement donc, il se voulait comme une plateforme de travail. Des documents, des données, des individus. Avec wordpress, j’ai pu améliorer cette fonction en utilisant certains plugins et mettre en ligne mes actes. Je détaillais d’ailleurs cela en novembre 2010. Mais très vite, je me suis penché sur un autre aspect du blog généalogique : raconter des histoires, exprimer des points de vue, lire des avis, commenter, décrypter et puis étudier les nouvelles technologies en généalogie, anticiper les modifications chez les éditeurs et leaker certaines fonctions ;-)

La blogosphère généalogique en 2010, vue par Jordi Navarro.
La blogosphère généalogique en 2010, vue par Jordi Navarro.

Le « déclic », je l’ai eu en lisant le blog de Jordi Navarro. Et en lisant cet article : Généalogie 2.0 : image de la blogosphère en 2010. Je me suis rendu compte que la blogosphère était riche, fournie, intéressante, et que je voulais en faire partie.

J’ai alors changé : un compte twitter, des articles d’opinions, des histoires familiales. Voilà ce qui m’intéressait vraiment. D’autant plus que l’aspect « plateforme de travail » était devenu trop compliqué à gérer, et que les services tiers comme geneanet étaient largement plus performants et efficaces dans ce domaine.

Et puis, petit à petit, comme vous le savez, je me suis mis à m’intéresser surtout aux nouvelles technologies en généalogie et à parler beaucoup de cela. J’ai discuté avec certains acteurs du secteur, et proposé quelques articles un peu plus fouillés dont je suis assez fier. :-)

Voici l’histoire du blog que vous lisez en ce moment. J’ai changé, mon arbre a grandit, ma pratique de la généalogie aussi, mon blog s’est modifié, tout a évolué. Ce qui a surtout changé en fait, c’est la blogosphère généalogique : jamais elle n’a été si dense, si unie et si variée à la fois. Elle fourmille d’articles intéressants, d’anecdotes, de visages, de photos, d’histoires, de femmes et d’hommes qui chaque jour racontent leur histoire familiale. C’est vraiment fabuleux.

Le blog que je mets en avant

J’en mets deux. Vraiment. Pour moi, les deux sont incontournables.

D’abord Papiers et Poussières. Parce que Jordi Navarro rédige d’incroyables billets, fouillés, documentés. Parce que Jordi m’a fait découvrir de nombreux blogs initialement, parce qu’il m’a poussé sans le savoir sur twitter. Parce que ce qu’il écrit est intéressant, et important pour nous tous. 

Ensuite La Gazette des Ancêtres. Parce que Sophie Boudarel anime avec passion une blogosphère qui la suit dans tous ses projets, parce que la moitié des blogs que je lis, je lui dois leurs créations, parce que la moitié des billets que je rédige, c’est suite à son initiative, à son invitation. Et puis, parce qu’il y a quelques temps, j’avais écrit un article dans son blog. Tu t’en rappelles ? C’était sur Rootstech. Aujourd’hui, pour le compte de la RFG, elle en revient. Ton parcours est au top, ton travail est au top, bravo et merci. 

5 réflexions sur “ Pourquoi j’ai créé mon blog de généalogie ? ”

  1. Et ton blog a très bien évolué : sobre, élégant. Clair, on retrouve facilement les articles. Tu peux en effet être fier !
    J’en profite pour tester les commentaires.

    1. Merci Isabelle. Je voulais vraiment mettre l’accent sur le confort de lecture. J’espère que ça fonctionne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>