« Jules Chabaud, de Goult-Lumières, pilote aviateur à l’escadrille C-51.

La triste nouvelle de sa mort est parvenue à Apt samedi dernier, plongeant dans la consternation sa famille et ses nombreux amis.

Jules Chabaud, qui était de la classe 17 s’était engagé volontaire à l’âge de 18 ans, il était de ceux dont l’ardeur juvénile à besoin d’espace et d’air, aussi avait-il choisi l’aviation. Hélas ! le destin fatal est venu briser ses ailes l’appareil qu’il pilotait prit feu au retour* d’une reconnaissance aérienne au-dessus des lignes ennemis, et vint s’écraser sur le sol. Son nom s’ajoute à la longue liste des héros obscurs, mais qui malgré cela ne seront pas oubliés au Livre d’Or de la Patrie.

Puisse sa mort au Champ d’Honneur être un adoucissement à la peine de sa famille que nous prions d’agréer nos bien vives et bien sincères condoléances. »

*Jules Chabaud n’est en fait pas mort au retour d’une reconnaissance mais bien au décollage de sa reconnaissance, comme en atteste les documents officiels de l’état major.

Extrait du Mercure Aptésien

Extrait du Mercure Aptésien