Introduction

Les logiciels de généalogie sont au cœur de notre pratique généalogique. Ils permettent de centraliser les informations généalogiques trouvées et d’élaborer de nouvelles pistes de recherche. Ils sont si importants que notre façon de travailler est parfois modelée par l’ergonomie du logiciel de généalogie1.

En 2015, Heredis équipait la moitié des généalogistes francophones2. Deux autres acteurs sortaient du lot : Généatique (qui semblait perdre des parts de marché entre 2012 et 2015) et Geneweb (logiciel de Geneanet) semblant lui, au contraire, progresser sur la même période3.

J’ai pensé en début d’année qu’il était désormais temps de réactualiser cette étude, et d’ajouter des éléments permettant d’améliorer sa qualité et de mieux comprendre les habitudes des généalogistes.

Cette nouvelle étude vise donc à répondre aux deux questions suivantes :

  1. Quels sont les logiciels de généalogie les plus utilisés en 2017 ?
  2. Quels sont les sites sur lesquels les généalogistes publient le plus les résultats de leurs recherches en 2017 ?

Pour comprendre

Une étude donne toujours des résultats, et des résultats qui sont toujours vrais. Cependant, une étude s’interprète et on ne peut pas tout faire dire aux statistiques. Dans ce paragraphe, j’essaye de façon la plus simple et la plus claire possible (merci d’ailleurs à François Frémeau pour sa relecture bienveillante) de vous donner les clefs pour mieux interpréter et donc mieux comprendre cette étude.

Cela dit, cette partie reste quand même un petit peu technique, et je comprendrais bien que vous souhaitiez plutôt aller directement aux résultats.

Aller directement aux résultats

Revenons donc à nos moutons, et présentons un peu le type d’étude et les difficultés qu’elle génère pour que vous puissiez bien interpréter les résultats. L’étude présentée dans cet article est une photographie prise à un moment donné. Les paragraphes ci-dessous tenteront de vous éclairer sur les sujets suivants :

Une photographie ?
Le plus facile : Quand ?
Comment ?
Le plus dur : Qui ?
Le Quoi ?

Ainsi, cette étude permet de savoir quels sont les logiciels de généalogie les plus utilisés entre février et mars 2017 par les généalogistes qui sont susceptibles de lire ce blog (francophones, connectés, et dans « mon » réseau de généalogistes étendus).

Les Résultats

Les caractéristiques des généalogistes répondeurs

Nous venons de voir précédemment que la seule chose dont on soit sûr concernant les répondeurs, c’est qu’ils correspondent aux lecteurs du blog (donc qu’ils vous correspondent). Entre février et mars 2017, 1039 généalogistes ont répondu à notre sondage. Parmi ces généalogistes :

  • 55,7% sont des hommes
  • 91,1% résident en France
  • et l’âge moyen est de 55 ans

Le plus jeune généalogiste a 13 ans et le plus expérimenté, 88. Les dames sont discrètement plus jeunes que les messieurs. Le groupe « France » partage exactement les mêmes caractéristiques que le « Total », ce qui fait que tous les chiffres mentionnés dans cette étude sont également valables pour le groupe « France » (Infographie 1). A l’inverse, les résultats ne sont pas extrapolables aux autres pays mentionnés, car le nombre d’individus de ces groupes est trop faibles pour en tirer des conclusions.

Infographie 1 : Les caractéristiques des Généalogistes

Les logiciels de généalogie les plus utilisés en 2017

Sans surprise, c’est de nouveau le logiciel Heredis qui est le logiciel le plus utilisé par les généalogistes en 2017 : il équipe la moitié (49,9%) des généalogistes. Suivent ensuite Généatique très loin derrière (13,8%) et Geneanet (13,3%) (Tableau 1 et Infographie 2).

Infographie 2 : Les logiciels de Généalogie les plus utilisés en 2017
Tableau 1 : Tous les Logiciels Utilisés par les Généalogistes

L’évolution entre 2012 et 2017 (Tableau 2 et Infographie 2) est marquée par :

  • Une parfaite stabilité de la part de marché d’Heredis
  • Une baisse constante et progressive de la part de marché de Généatique
  • Une égalité quasi parfaite entre Geneanet et Généatique
  • L’arrivée d’un quatrième acteur significatif : Ancestris. En effet, quasi inexistant il y a cinq ans, il représente actuellement 8% du parc logiciel généalogique (il est néanmoins possible d’une surestimation de leur part de marché au vu d’une anomalie statistique un peu complexe à détailler ici).
Tableau 2 : Évolution de la part de marché des principaux logiciels de généalogie entre 2012 et 2017

D’un point de vue démographique, les utilisateurs d’Heredis sont parfaitement dans la moyenne de l’étude (Tableau 3 et Infographie 2). Ce sont donc majoritairement des hommes (54%) de 55 ans. Ils sont très fidèles à leur logiciel car 83% disposent d’une version récente, c’est-à-dire de moins de deux ans (Tableau 4A). Les utilisateurs de Généatique sont un peu plus âgés peut-être, et sont eux aussi particulièrement fidèles (76%) à leur logiciel (Tableau 4B). Les utilisateurs de Geneanet, par contre, sont plus jeunes (51 ans) et majoritairement des femmes (60%) quand les utilisateurs d’Ancestris sont des hommes (88%) d’environ 60 ans (Tableau 3 et Infographie 2).

Tableau 3 : Caractéristiques Démographiques selon les logiciels

Tableau 4 : Version utilisés des logiciels Heredis (A) et Geneatique (B)

Les sites de généalogie sur lesquels les généalogistes publient le plus leurs résultats de recherches en 2017

Geneanet est le site le plus utilisé pour le partage de son arbre généalogique. En effet, 78% des généalogistes l’utilisent (Tableau 5 et Infographie 3). Suivent ensuite Heredis Online (23%), Filae (7.8%) et Généatique (7,4%).

Mais ce qui est surtout intéressant à analyser, c’est que les utilisateurs d’Heredis Online et de Généatique sont quasiment exclusivement des utilisateurs des logiciel Heredis (93%) et Généatique (81%) respectivement et que l’importance de ces sites est donc essentiellement due à la popularité de leurs logiciels. En réalité, ils ne fédèrent pas au-delà du cercle des utilisateurs du logiciel (Infographie 3).

Notons également que plus de 11% des généalogistes ne partagent par leurs arbres généalogiques créés (ce que je trouve dommage personnellement) et 3,3% des généalogistes ont décidé de créer leur propre site internet de partage (Infographie 3).

Infographie3 : Les sites de généalogie sur lesquels les généalogistes publient le plus leurs résultats de recherches en 2017

Entre le moment de l’étude et la publication des résultats, Laurent Monpouet a réalisé une étude similaire sur son blog de généalogie4. La méthodologie était un peu différente, mais les résultats sont globalement corroborés. On retrouvait Geneanet large leader (91%) suivi d’Heredis Online (13%) et de Filae (9%). Les principales différences viennent de la part d’utilisateurs utilisant MyHeritage (10% dans son étude contre 2.1% dans la mienne) et FamilySearch (5% dans son étude contre 0,8% dans la mienne) qui sont probablement liées à des différences de nos groupes initiaux. Mais la tendance reste tout de même équivalente, avec un Geneanet hégémonique.

Tableau 5 : Les sites sur lesquels vous partagez votre généalogie

Conclusion

Heredis reste le logiciel principal de la moitié des généalogistes, stable sur 5 ans. Geneatique continue sa baisse de part de marché et est rejoint par Geneanet à un peu plus de 13%. En ce qui concerne le partage généalogique, c’est sur Geneanet (septième plus gros site de généalogie mondial5 ) que près de 80% des généalogistes partagent leurs généalogies. Les autres sites internet sont très loin derrière.

Remerciements

Merci aux 1039 généalogistes qui ont répondu au sondage, c’est super cool de votre part.
Une mention spéciale à François Frémeau qui a relu la partie « Pour Comprendre » et qui m’a aidé à être compréhensible. J’espère que c’est réussi.
Une mention spéciale à Claire Roubey qui a relu et corrigé à de très nombreuses reprises toutes mes infographies et qui m’a poussé à faire ce que je pouvais faire de mieux. J’espère que c’est réussi.

Références

  1. De la science des cases, publié le 22 janvier 2015 par C.Bècle sur genbecle.org []
  2. Logiciels de généalogie les plus utilisés en France en 2015, publié le 9 février 2015 par C.Bècle sur genbecle.org []
  3. Logiciels de Généalogie les plus utilisés en 2012, publié le 18 mars 2012 par C.Bècle sur genbecle.org []
  4. Sur quel(s) site(s) publiez-vous votre arbre généalogique ?, publié le 16 mars 2017 par L.Monpouet sur genealogiepratique.fr []
  5. Top 100 Genealogy Websites of 2016, publié sur GenealogyInTime Magazine []