Morts pour la France

M

Bienvenue sur la page des Morts pour la France de ma généalogie. Elle vise à rendre hommages à ces hommes qui se sont battus pour nos libertés, et qui l’ont payé de leurs vies. Et ils sont nombreux, tout autour de nous.

Guerre 1914-1918

Auguste Bècle, 28 ans.

1908-becle-auguste-75pxAuguste est né en 1887 à Frontignan. Après s’être engagé volontairement en 1906 il sera rappelé en 1912 comme lieutenant du 30è RI basé à Annecy puis en 1914 comme lieutenant du 52è RI. Alors qu’il est l’un des lieutenant du tout nouveau 414è RI en mars 1915, il va mourir au combat le 1 octobre 1915 à pendant la Bataille de Souchez.

Lire sa biographie.
Consulter sa fiche GeneaNet.

Célestin Bisot, 45 ans.

bisot-celestin-75pxCélestin est né à Sorgues, en 1869. Il s’engage volontairement pour 5 ans en 1887 et est nommé chevalier de la légion d’honneur lors de la promotion du 14 juillet 1913 alors qu’il est capitaine du 158è RI. Il sera blessé au combat le 4 mars 1915 puis décédera à l’hôpital de Baccarat des suites de ses blessures.

 Jules Chabaud, 19 ans.

chabaud-jules-75pxJules est né à Goult en 1897. Alors qu’il est encore mineur, il rêve de devenir aviateur et de s’engager dans l’armée de l’air. Il est recruté comme pilote de reconnaissance après avoir menti sur son âge et fera une faute au décollage qui entraînera le crash de son avion. Il meurt le 2 juin 1916 et avec lui son ami, Marcel Langevin.

22 Commentaires

Clément

Blog généalogique d'un mec de 28 ans, qui aime les nouvelles technologies, l'Histoire et la Généalogie, son métier de toubib et faire des photos quand il lui reste un peu de temps.

Les Articles

RSS Sur d’Autres Blogs

Ne manquez plus aucun article

 

Recevoir tous les nouveaux articles par mail, dès leurs sorties. C'est gratuit, et ça le restera toujours. 

Merci de votre abonnement, c'est tout bon maintenant !

S'abonner

S'abonner

Recevoir tous les nouveaux articles par mail, dès leurs sorties. C'est gratuit, et ça le restera toujours.

Merci de votre abonnement, à très bientôt !